16 — 23 août 2019

Accueil > École d’été > Conférenciers

Conférenciers

Dernière mise à jour: 5 août 2019

LE PRÉSIDENT D’HONNEUR DE L’ÉCOLE D’ÉTÉ

Christian DeblockChristian Deblock est professeur d’économie politique internationale à l’Université du Québec à Montréal et chercheur au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) dont il a été le directeur de 2001 à 2011. Diplômé en économie de l’Université de Montréal et de l’Université de Louvain, il a également été le titulaire, en 2010, de la Chaire Simon Bolivar à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine (Sorbonne nouvelle), a enseigné dans de nombreuses universités à l’étranger et a participé à titre de consultant à de nombreux programmes internationaux, notamment pour l’Organisation internationale de la Francophonie. Ses recherches portent sur l’intégration économique régionale, la politique commerciale américaine et les institutions économiques internationales.

LA DIRECTION DE L’ÉCOLE D’ÉTÉ

Benoît ChalifouxBenoît Chalifoux
Benoit Chalifoux est conférencier dans le domaine des softs skills et du management interculturel dans le secteur des affaires au Canada, en Afrique et en Europe. Il est également adjoint au vice-doyen à l’international, chargé de cours et gestionnaire à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM). Dans l’exercice de ses fonctions, il a développé plus de 80 accords de partenariats avec les universités les plus prestigieuses dans le monde entier. Il a également enseigné aux quatre coins du monde en plus d’accompagner des start-ups. Il est co-auteur d’un livre sur l’entrepreneuriat : « Saisir sa chance ». Diplômé de l’Université Paris Dauphine avec un Executive Master in Business (EMBA), il est également titulaire d’un MBA et d’un BAA de l’ESG UQAM.

Stéphane PaquinStéphane Paquin
Stéphane Paquin est professeur à l’École nationale d’administration publique où il est le directeur du Groupe d’études sur l’international et le Québec (GERIQ). En plus d’avoir enseigné aux États-Unis et en Europe, il a publié de nombreux livre et articles qui portent notamment sur l’évolution de l’économie mondiale et sur les négociations commerciales. Il a été sélectionné en 2008 dans le prestigieux International Visitor Leadership Program du gouvernement américain.

LES CONFÉRENCIERS

Maud Ankaoua
Diplômée de Sciences Po puis d’un master à l’université de Nottingham en finance internationale, Maud Ankaoua fait ses armes dans un cabinet d’expertise comptable, puis le Monde de l’entreprise lui ouvre grand ses portes.
À 26 ans elle dirige une agence de publicité.
Dans les années 2000, elle prend la direction financière de start-ups, s’enivre de vitesse, de succès. Rapidement elle contribue activement dans le secteur des nouvelles technologies à la réussite d’un des plus grands succès européens de cette décennie.
En 2010, après la vente de la société, elle se retrouve en suspens… dans le vide… À deux doigts de l’épuisement et trois pas du burn-out, mais surtout si loin d’elle.
Pourtant portée au sommet, elle refuse catégoriquement toutes les offres aussi valorisantes qu’enrichissantes qu’on lui propose et organise en quatre jours son départ au Népal pour cinq semaines dans l’Himalaya avec un sherpa et… le silence !.. … POUR SE RECONNECTER À SES VALEURS…
Aujourd’hui elle conseille des dirigeants et des fonds d’investissement dans le secteur des nouvelles technologies et de la santé. Membre du jury des prix iiAwards et innovators under 35 qui récompensent chaque année les meilleurs espoirs, elle est touchée par l’invitation des jeunes à changer de paradigmes. Pour Maud, le bonheur est capital, c’est l’objectif absolu ! Elle cite en souriant Arnaud Desjardins « Il n’y a rien d’intelligent à ne pas être heureux ». Nous avons donc tous intérêt à l’être, il n’y a pas de vol à ça.
Dirigeante, conférencière et auteure, Maud Ankaoua nous offre le livre Kilomètre Zéro, c’est sa participation, son engagement, sa foi profonde en chacun d’entre nous pour qu’ensemble « nous puissions réaliser le monde auquel nous aspirons, un monde où chacun tient la main de quelqu’un d’autre pour l’aider à grandir, un monde meilleur où il fait bon vivre ensemble à chaque instant ».

Mathieu Arès
Mathieu Arès
Ph.D. science politique, professeur adjoint, École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Ses intérêts de recherche portent principalement sur l’économie politique internationale, le régionalisme dans les Amériques, la politique commerciale mexicaine et les politiques de change.

Louise BeaudoinLouise Beaudoin
Maîtrise en histoire, ancienne ministre de la Culture et des Communications, responsable de l’application de la Charte de la langue Française, ancienne ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Gouvernement du Québec. Elle est Présidente du C.A. du Regroupement des évènements majeurs internationaux (RÉMI).


Michael Bibeau
Michael founded Boostmi is November, 2015 as CEO. He is a visionary in how he sees the company advancing and how to implement key strategies for company growth. Mike graduated from George Brown College in 2013 with a diploma in Business Administration while specializing in Retail. His previous work experience includes over 9 years in commercial real estate in leasing and operations working for Beauward Shopping Centres. He also founded his first company called What’s In Store Applications in September 2013 specializing in Shopping Centre digital directories and way finding. Michael’s main focus is efficiency in trying to create platforms that will serve customers using new technology. He is great and ensuring boostmi is attaining its goals and growing his team with key pieces. Mike is great at motivating and pushing the limits, there is no challenge too large, and ready to accomplish any feats.


Thierry Bodson
Ingénieur industriel diplômé de l’institut ISI Gramme de Liège (Belgique) en 1993, Thierry Bodson a toujours été considéré par ses paires comme un amuseur public dépourvu de toute raisonnabilité, à l’esprit créatif et imaginatif, démontrant une rigueur et n’épargnant aucun effort pour atteindre ses objectifs… bref, la définition parfaite d’un futur entrepreneur.
Son parcours d’entrepreneur se concrétise fin 2006 lorsqu’il initie ce qui deviendra un an plus tard, IN-RGY… Fondée avec son partenaire d’affaires, IN-RGY est une entreprise internationale de services spécialisée dans la transformation organisationnelle, le déploiement de solutions de gestion du capital humain et l’automatisation intelligente des tâches de bureau via des systèmes d’automatisation de processus robotiques (« Robotic Process Automation » - RPA).
Aujourd’hui (mars 2019), le Groupe IN-RGY représente plus de 125 employés desservant quelque 150 clients de la grande entreprise à partir de ces centres de livraison au Canada (Montréal - HQ, Toronto, Ottawa, Calgary), aux USA (Atlanta, Philadelphie, Jacksonville, Détroit) et en Espagne (Grenada).


Éric Boulanger
Éric Boulanger est codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et chargé de cours en politique asiatique et en relations internationales au département de science politique de l’UQAM. Il se spécialise dans la politique intérieure et étrangère du Japon et l’économie politique asiatique. Il a 60 publications à son actif dont la codirection avec Mathieu Arès de l’ouvrage ’Christophe Colomb découvre enfin l’Asie : intégration économique, chaînes de valeur et recomposition transpacifique", publié en 2016 aux éditions Athéna.

Hassoun Camara
Hassoun Camara est analyste sportif sur les ondes de TVA Sports. L’ex-joueur vedette de l’Impact de Montréal se consacre aujourd’hui à des projets d’entrepreneuriat tels que le Victoire Magazine, le centre de football Le Park et la chaîne de restaurants Osè.


Ugo Cavaneghi
Gestionnaire aguerri, Ugo Cavenaghi est président-directeur général du Collège Sainte-Anne depuis 2006. Il dirige le plus important et seul établissement d’enseignement privé au Québec regroupant 3 ordres d’enseignement, 2700 élèves et plus de 330 employés répartis sur 2 campus : Lachine (secondaire et collégial) et Dorval (primaire). Reconnu pour son audace, son innovation pédagogique et son intégration technologique, Sainte-Anne a redéfini le modèle du cours de demain. Fondé en 1861, le Collège Sainte-Anne se distingue par l’excellence des résultats scolaires de ses élèves, ses lieux inspirants, ses programmes exclusifs et son réseau international composé de 21 écoles dans le monde. Ugo Cavenaghi est membre fondateur de la Factry, la nouvelle école des sciences de la créativité à Montréal. l a été nommé Personnalité d’affaires de Lachine en 2009 et a reçu le prix Reconnaissance de la Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal en 2010. En 2016, l’Association des directrices et directeurs généraux des établissements scolaires de l’enseignement privé lui décernait le prix Excellence. En 2017, il publiait avec Isabelle Senécal l’essai Osons l’école : des idées créatives pour ranimer notre système éducatif. Il est régulièrement invité à prononcer des conférences sur l’innovation en éducation tant au Canada qu’à l’international. M. Cavenaghi est membre de la Commission de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire du Conseil supérieur de l’éducation et fait partie du Conseil de programme pour le Certificat en créativité et innovation à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal. Il est titulaire d’un MBA et d’une maîtrise en gestion de l’éducation.


Juliette Champagne, directrice de l’enseignement et de la recherche, ENAP

Jean CharestL’honorable Jean Charest

Associé, McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Premier ministre du Québec (2003-2012)
Membre du Conseil privé de la Reine pour le Canada

Ancien vice-premier ministre du Canada et ancien premier ministre du Québec, Jean Charest est l’une des personnalités politiques les plus connues du Canada.
Jean Charest a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1984. Deux ans plus tard, à l’âge de 28 ans, il est devenu le plus jeune Ministre du Canada, en étant nommé ministre d’État à la Jeunesse. En 1991, il a été nommé ministre de l’Environnement et ministre de l’Industrie et du commerce, ainsi que vice-premier ministre du Canada en 1993.

En 1994, Jean Charest a été nommé chef du Parti Progressiste-Conservateur du Canada. Il a occupé ce poste jusqu’en 1998, année où il est devenu chef du Parti libéral du Québec. Jean Charest est assermenté premier ministre du Québec suite aux élections générales de 2003. Le gouvernement qu’il dirige est réélu en 2007 puis en 2008, devenant ainsi le premier gouvernement du Québec à obtenir trois mandats consécutifs depuis les 50 dernières années.

De plus, le premier ministre Charest a notamment été l’initiateur de la négociation de l’Accord Économique Commercial et Global (AECG/CETA) entre le Canada et l’Union Européenne. Il a conclu avec la France l’entente de mobilité de main-d’œuvre la plus moderne au monde et son gouvernement a livré le "Plan Nord", un plan de développement durable pour le Nord du Québec. Il est, aujourd’hui, associé au sein du cabinet McCarthy Tétrault, où il apporte une expertise grâce à sa connaissance approfondie de la politique publique, du secteur des affaires et des questions internationales. En tant que conseiller stratégique possédant une perspective unique, il accompagne nos clients sur des transactions complexes, des projets et des mandats internationaux, tout en naviguant dans l’environnement commercial mondial.


Daniel CharronDaniel Charron
Daniel Charron, docteur en économie politique, président-directeur général de Réseau Capital
Titulaire d’un doctorat en économie politique internationale de l’Institut d’études politiques de Paris, Daniel Charron dispose également d’une vaste expérience en tant qu’analyste de l’économie québécoise. Ancien président-directeur général de l’Association des manufacturiers et exportateurs du Québec, il a acquis une connaissance avancée du milieu des affaires et des enjeux touchant le développement économique et les politiques publiques.
Consultant chez Octane Stratégies, firme au sein de laquelle il est maintenant associé-directeur, il représente l’Association canadienne du médicament générique depuis plusieurs années en tant que directeur et porte-parole pour le Québec.


Benoit Desgroseillers
Benoit Desgroseillers est directeur principal au sein de la grappe industrielle Finance Montréal. Il y est entre autres responsable des aspects du développement des talents et des enjeux ressources humaines pour l’ensemble de l’industrie des services financiers du Québec. Ancien directeur général du Centre de carrière de l’ESG UQAM, diplômé EMBA et membre de l’ordre des CRHA, coach de carrière, mentor, il est un témoin privilégié des tendances RH et des changements qui s’opèrent sur le marché du travail.

Jacques Dessureault
Jacques est un cadre exécutif du secteur des sciences de la vie. Il possède de nombreuses réalisations dans le domaine de la transformation d’entreprises aux niveaux canadien, nord-américain et international. Son dernier rôle exécutif était celui de président et directeur général de Valeant Pharmaceutical. Il a dirigé toutes les unités commerciales canadiennes, y compris la recherche et le développement, ainsi que les opérations de fabrication et d’opérations techniques internationales.
Après plus de 30 ans de carrière professionnelle, dont plus de 25 dans des entreprises internationales, il a décidé de concentrer son énergie dans des organisations du secteur des sciences de la vie qui sont à un tournant stratégique de leur cycle de vie. Il contribue directement à la prise de décision stratégique et à la planification de l’exécution afin d’améliorer l’impact sur les marchés, la compétitivité, les résultats opérationnels et la valorisation.
Il est actuellement administrateur et membre du conseil d’administration de The Green Organic Dutchman (TGOD), d’Optina diagnostics et partenaire du groupe BioInnov. Il est également conseiller stratégique auprès du groupe de Casting et de Performance du Cirque du Soleil, membre du comité de direction du Centre de formulations pédiatriques de la famille Rosalind & Morris Goodman du CHU Sainte-Justine et contribue régulièrement au monde universitaire dans des rôles de cadre enseignant.


Capitaine Dany Dufour
Policier depuis 20 ans, le capitaine Dany Dufour a gravi les échelons à l’intérieur des unités d’enquêtes spécialisées de la Sûreté du Québec visant principalement le crime organisé. Il dirigea plusieurs enquêtes d’envergure internationale en collaboration avec différentes agences étrangères. Son expertise est reconnue par les tribunaux canadiens en matière de contrebande, de criminalité transfrontalière et de blanchiment d’argent.

Diplômé d’une maîtrise en administration publique de l’ÉNAP, il réalisa différentes recherches portant sur la mondialisation des organisations criminelles et leurs modes de gestion spécifiques des sources de revenus parallèlement au blanchiment des actifs illicites. Ses travaux furent entre autres présentés dans le cadre d’un symposium international intitulé « Regards croisés sur les transformations de la gestion et des organisations publiques » organisé à l’Université Panthéon-Assas de Paris et dans le cadre du 4e colloque d’études en actions publiques se déroulant à l’ÉNAP.


Geneviève Dufour
Geneviève Dufour est professeure agrégée à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke et directrice du programme de maîtrise en droit, cheminement droit international et politique internationale appliqués. Elle est membre du Barreau du Québec depuis 2002. Elle est spécialiste de droit international économique et de droit international public. Ses recherches se concentrent sur les questions relevant du droit du libre-échange ainsi que des interactions entre le commerce international, le droit de l’environnement et les droits de la personne. Dans ce cadre, elle collabore avec de nombreuses entreprises en matière de conformité douanière et plus globalement de droit du commerce international. En 2018, elle a reçu le prix Tremplin en recherche et création de l’université de Sherbrooke pour sa contribution exceptionnelle à la recherche. Elle est présidente de la Société québécoise de droit international, présidente du Réseau francophone de droit international, membre du comité de direction de la Revue québécoise de droit international, et membre du conseil d’administration du Conseil canadien de droit international. Elle est aussi membre du Comité scientifique du consortium international de recherche sur la gouvernance des grands projets d’infrastructure KHEOPS, et membre du comité directeur et présidente du comité scientifique de la simulation de l’Organisation de l’aviation civile internationale. Elle assume la codirection du BAJI, le Bureau d’assistance juridique internationale, qu’elle a co-fondé et dans le cadre duquel elle intervient devant les tribunaux internationaux. Elle agit comme observatrice des négociations commerciales menées sous l’égide de l’OMC depuis 2013.


Jacques Forest
Jacques Forest, psychologue et CRHA, est professeur titulaire à l’ESG UQAM. En 2006, il a reçu un prix lors du concours de vulgarisation scientifique de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) de même que le Prix de la relève professorale en recherche de l’ESG UQAM en 2011.

Depuis 10 ans, il a publié 40 articles scientifiques ainsi que 15 chapitres de livre en plus d’avoir réalisé plus d’une centaine d’interventions dans les médias et au-delà de 280 conférences et formations en entreprises.

Il est l’un des auteurs de l’Échelle Multidimensionnelle des Motivations au Travail, un outil de recherche et d’intervention disponible en 18 langues (français, anglais, espagnol, portugais, polonais, italien, néerlandais, grec, norvégien, suédois, allemand, croate, lituanien, estonien, tchèque, indonésien, vietnamien et chinois). Ses recherches utilisent la théorie de l’autodétermination pour tenter de savoir comment il est possible de concilier performance et bien-être de façon durable.


Serge Granger
Serge Granger est professeur agrégé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et se spécialise sur les relations sino-indiennes. Il a été professeur invité à l’Université Jawaharlal Nehru de New Delhi en plus d’être chercheur invité à l’Université de Baroda et de Pune. Il a publié Le Lys et le Lotus : les relations du Québec avec la Chine, 1650-1950, co-écrit avec Gilles Vandal Chine-États-Unis : Quels défis ? et codirigé L’Inde et ses avatars, Pluralités d’une puissance ainsi que L’Asie du Sud-Est à la croisée des puissances.

Gilles Gauthier
Gilles Gauthier a occupé de nombreux postes de cadre supérieur pour les dossiers de politique commerciale au sein du Gouvernement du Canada, notamment à titre de Chef des Affaires Économiques à l’Ambassade du Canada à Washington (2013-2017), Négociateur en chef pour la politique commerciale au Ministère de l’Agriculture et Agro-alimentaire (2009-2013), Directeur-général, Politique commerciale multilatérale au Ministère des Affaires étrangères et Commerce international (2006-2009). Durant sa carrière dans la fonction publique fédérale, M. Gauthier a participé à plusieurs négociations commerciales d’importance, comme l’Accord global avec l’Union Européenne, les cycles de Doha et de l’Uruguay de l’OMC, et l’ALENA. Durant les années 90, il a été en poste à la Mission du Canada auprès de l’OMC, il a été nommé 5 fois sur de panels de règlement des différends de l’OMC et a présidé le Comité des subventions et mesure compensatoires de l’OMC.
Mr. Gauthier détient un baccalauréat de l’Université d’Ottawa, d’une maitrise de l’Université de Sherbrooke et un DEA de l’Université de Paris-IX (Dauphine).


Ting-Sheng LinTing-Sheng Lin
Doctorat en socioéconomie du développement, professeur, département de science politique, Directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est, Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation, UQAM.

François LambertFrançois Lambert
Entrepreneur à succès, François Lambert a cofondé le plus important centre d’appels au Canada, Atelka, ainsi qu’une entreprise technologique présente dans 75 pays, Aheeva. Il a investi dans plus d’une dizaine d’entreprises, dont Boostmi, une application de dépannage automobile, nGUVU, une plateforme de mobilisation pour employés, les sous-vêtements UNDZ, Acier St-Jérôme et divers projets immobiliers.
Connu du grand public lors de sa participation remarquée à l’émission Dans l’œil du dragon à Radio-Canada, François Lambert est l’auteur de deux livres, À prendre ou à laisser : les conseils d’un dragon pour réussir et L’entrepreneuriat, c’est difficile. Point., dans lesquels il transmet sa passion pour les affaires et déconstruit des mythes persistants sur l’entrepreneuriat.
Il détient un baccalauréat en sciences comptables de l’Université du Québec en Outaouais.


Jean-Michel Laurin Jean-Michel Laurin
Jean Michel Laurin est président et chef de la direction du Conseil canadien des transformateurs d’oeufs et de volailles. Reconnu pour sa compréhension approfondie des enjeux d’affaires, sa capacité d’analyse et son expérience en représentation, il conseille, outille et appuie les clients de la firme dans la résolution de dossiers complexes en affaires publiques.

Il était vice-président responsable des activités d’Octane à Ottawa jusqu’à son intégration chez NATIONAL. Il était précédemment vice-président, affaires mondiales pour l’association des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) où il a su établir sa crédibilité en tant que représentant, porte-parole et expert de l’industrie canadienne.

Détenteur d’un MBA de HEC Montréal et d’un baccalauréat en sciences économiques et politiques de l’Université McGill, Jean-Michel est également membre du conseil d’administration et secrétaire du Trade Facilitation Office of Canada et membre du conseil d’administration de RÉSULTATS Canada.


Laurence Marquis
Avocate spécialisée en arbitrage international, Laurence Marquis a défendu le Canada dans des arbitrages investisseurs-États sous l’ALENA, et conseillé les équipes de négociations d’accords de promotion et protection des investissements et des accords de libre-échange, comme avocate pour la direction du droit commercial international aux Affaires Mondiales. Elle a pratiqué de nombreuses années en arbitrage international au sein du cabinet américain Jones Day et de la Chambre de commerce internationale à Paris.

Laurence Marquis est boursière Marie Sklodowska-Curie pour l’obtention d’un doctorat en droit auprès de l’université Laval (Québec) et de l’université LUISS (Rome). Ses recherches portent sur les accords de libre-échange, et l’impact de la politique commerciale et d’investissement de l’Union européenne sur ces derniers et sur le régime complexe d’accords commerciaux internationaux. Diplômée de l’Université de Montréal et de l’Université Paris 1-Sorbonne, elle enseigné l’arbitrage international à l’Université de Sherbrooke et agit comme rédactrice en chef par intérim de la Revue Québécoise de Droit International.



Éric MottetÉric Mottet
Éric Mottet est professeur de géopolitique au département de géographie de l’Université du Québec à Montréal, co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE-CEIM) et directeur adjoint du Conseil québécois d’études géopolitiques (CQEG), ainsi que chercheur associé à l’Institut des Hautes Études internationales (HEI) et au Groupe d’études et de recherche sur l’Asie contemporaine (GERAC) de l’Université Laval, de même qu’à l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC, Bangkok), organisme sous tutelle du Ministère des Affaires étrangères (France) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Ses recherches portent notamment sur les concepts, méthodes et outils de la géopolitique, ainsi que sur l’Asie du Sud-Est et de l’Est, les ressources naturelles énergétiques et stratégiques ou les processus d’intégration régionale.

Richard OuelletRichard Ouellet
Professeur titulaire de droit international économique à la Faculté de droit de l’Université Laval. Il est entre autre spécialiste de droit international économique, des accords de l’OMC et de l’ALÉNA, du libre-échange dans les Amériques et du droit des investissements.

Patrice Piccardi
Patrice Piccardi est Responsable du département Marketing de BSB (Burgundy School of Business, Dijon France) depuis 2004. Il est également Directeur du Msc Global Marketing & Negotiation et du programme « Excellence in Pedagogy », un programme mené en collaboration avec des partenaires des 6 continents et regroupant 40 cours innovants et de très haut niveau sur le plan pédagogique. En parallèle de ses activités managériales, il enseigne depuis de nombreuses années devant des publics variés aussi bien en France qu’à l’international dans les domaines du marketing international, de la détection d’opportunités d’affaires, et du Marketing du luxe. Avant de rejoindre le monde académique il a été entrepreneur dans le domaine des services informatiques.

Hubert RiouxHubert Rioux
Chercheur postdoctoral Banting à l’ÉNAP sous la supervision de M. Stéphane Paquin, Hubert Rioux est titulaire d’un doctorat en science politique (politiques publiques comparées) de l’Université McMaster, puis d’une maîtrise en sociologie. Ses recherches principales portent sur les agences régionales de promotion du commerce et de développement économique, la paradiplomatie commerciale, le nationalisme économique, les sociétés d’État, et le fédéralisme fiscal. Il a publié ses travaux dans plusieurs revues scientifiques telles que la Revue Canadienne de Science Politique, Regional & Federal Studies, Interventions Économiques, et Politique et Sociétés. Sa première monographie, portant sur le nationalisme économique et la finance entrepreneuriale au Québec et en Écosse, paraîtra en 2019 au Presses de l’Université de Toronto.


Michèle RiouxMichèle Rioux
Professeure au Département de science politique à l’UQAM et Directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) depuis octobre 2011. Spécialiste de l’économie politique internationale, ses recherches portent sur les organisations internationales et la gouvernance globale, les firmes transnationales et la concurrence, la société de l’information et le secteur des télécommunications.

Charles-Félix RossCharles-Félix Ross
Directeur à la Direction de la recherche et des politiques agricoles à l’UPA et membre de l’Ordre des agronomes du Québec. Titulaire d’une maîtrise en économie rurale de l’Université Cornell, il a été directeur général de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec de 1997 à 2008.

Komlan Sedzro
Komlan Sedzro est doyen de l’École des sciences de la gestion de l’Université de Québec à Montréal (ESG-UQAM).
Diplômé de l’Université Laval où il a obtenu son doctorat en administration des affaires (Finance et Assurances), le professeur Sedzro a également été directeur du département de finance (2016-2018). De 2013-2017, il a été directeur scientifique de l’Institut de finance mathématique de Montréal, 2015-2016, directeur du MBA services financiers, 2009-2012 directeur du programme de doctorat en administration et de 2000 à 2007, directeur de la M.Sc. finance appliquée, du DESS en finance et du DESS en instruments financiers dérivés.
Il a, par ailleurs, réalisé plusieurs mandats de recherche ou de formation sur des sujets variés, entre autres, pour la Bourse de Montréal, la Banque Mondiale, la Banque Nationale du Canada, la Saudi Arabian Monetary Agency, la Commission Nationale de Numérisation des Grands Registres de l’États (Ministère des Finances, Libreville, République Gabonaise), la Fédération des Caisses Populaires Desjardins du Richelieu Yamaska, l’Institut des Banquiers Canadiens, la Télé-Université, Revenu Canada, l’Institut d’Économie et des Finances au Gabon, l’Institut Sous Régional de Technologie Appliquée (ISTA au Gabon), le Centre national de gestion au Congo Brazzaville, le Fonds des Travailleurs du Québec (FTQ), l’IME au Cameroun, l’Institut des Hautes Études en Management à Bamako, l’Inuka à Port-Prince.


Sylvain St-Amand
Directeur du Service des relations internationales (SRI) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) depuis février 2006. M. St-Amand a représenté l’UQAM à de nombreux événements et conférences à travers le monde et a contribué au lancement de partenariats universitaires en Chine, à Taiwan, au Vietnam, en Russie, au Brésil, à Haïti et en Égypte. Avant de se joindre à l’UQAM, il a travaillé́ à l’Université McGill de 1990 à 2006 en tant que directeur exécutif du Centre for International Management Studies de la Faculté de gestion Desautels.

Guy Saint-Jacques
Guy Saint-Jacques fournit des conseils stratégiques sur la Chine. De plus, il siège au conseil d’administration de Xebec Adsorption inc. et au conseil d’administration de la Fondation de l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Il est Fellow de l’Institut d’études internationales de Montréal et du China Institute de l’Université de l’Alberta. Il est aussi président honoraire du groupe Canada-Chine PME, du China Policy Centre à Ottawa ainsi que membre du comité consultatif de la section Québec du Conseil
d’affaires Canada-Chine.

Auparavant, M. Saint-Jacques a travaillé à Affaires mondiales Canada pendant près de quarante ans où il a occupé diverses fonctions à Kinshasa, Hong Kong, Pékin, Washington et Londres. Il a été haut-commissaire adjoint à Londres et chef de mission adjoint à Washington. A Ottawa, il a entre autres oeuvré aux directions des sciences et de la technologie et de l’énergie et de l’environnement, au bureau du sous-ministre délégué et a été directeur des affectations et directeur général de la gestion du personnel. De plus, M. Saint-Jacques a été le négociateur en chef et ambassadeur aux changements climatiques de 2010 à 2012 et ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en république populaire de Chine de 2012 à 2016. M. Saint-Jacques parle couramment le mandarin.

Programme 2019 - Version 2019-08-17 (PDF - 468 ko)

Contact et information à l’ENAP
Stéphane Paquin : stephane.paquin@enap.ca

Contact et information à l’ESG UQAM
Benoît Chalifoux : chalifoux.benoit@uqam.ca

L'École d'été aura lieu à
École nationale d'administration publique (ENAP)
Amphithéâtre de l’ENAP

4750, avenue Henri-Julien
Montréal (Québec) H2T 3E5