> > > >

L’Organisation mondiale du commerce et la gouvernance du système commercial multilatéral

Un dossier préparé et dirigé par Mehdi Abbas


Textes essentiels du CEIM | Textes utiles | Sites d’intérêt | Sites gouvernementaux | Sites de think tanks | Institutions internationales | Ressources documentaires | Sites personnels

Depuis son entrée en fonction en 1995, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) cristallise les espoirs et déboires de la mondialisation. Cette dernière a radicalement modifié les enjeux et les problématiques de l’interdépendance et de la libéralisation commerciale. Il en résulte des difficultés à faire fonctionner un multilatéralisme aux effets corrosifs sur les préférences sociétales et structurelles. Les négociations de Doha lancées en 2001, labellisées « cycle pour le développement », peinent à aboutir et si cela se produit, rien ne garantit que la crise du système commercial multilatéral et de son institution de régulation sera résolue.

Quelles explications à la crise du système de négociation de l’OMC et quelles réformes faudrait-il engager pour sortir de cette situation ? Au-delà, que faire de l’OMC et que peut-elle faire dans une économie globalisée ? En quoi les stratégies et préférences des puissances commerciales émergentes constituent-elles un facteur clé de la dynamique actuelle des négociations commerciales multilatérales ? En quoi ces capitalismes émergents influencent-ils la forme et la substance du système commercial multilatéral ? Quelles sont les pistes de réformes envisageables en vue d’une gouvernance opérationnelle du système OMC ? Ne faudrait-il pas penser un « consensus de Genève », concernant la relation entre mondialisation et développement ?

Le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) et le Laboratoire d’Economie de la Production et de l’Intégration Internationale (LEPII), ouvrent une réflexion sur les problématiques de la gouvernance commerciale multilatérale.

Textes essentiels du CEIM

Textes utiles

Sites d’intéret

Sites gouvernementaux

Sites de think tanks

Institutions internationales

Ressources documentaires

Sites personnels

Partager sur :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin