> > > > >

Le G20

Un dossier préparé et dirigé par Valérie Fournier-L’Heureux


Sites officiels | Ressources documentaires | Textes essentiels du CEIM | Sites d’ONG | Textes utiles | Sites d’organisations internationales | Sites de think tanks

Résumé

Avec la crise économique et financière actuelle, le G20 est devenu la nouvelle instance décisionnelle des grands de ce monde. Il ne remplace pas le G7/G8, mais c’est désormais vers lui que les regards sont tournés, consacrant ainsi la montée en puissance des pays émergents, dont au premier chef la Chine.

Le G20 a vu le jour en 1999 lors d’une rencontre des ministres des Finances du G7, et ce, dans la mouvance de la crise asiatique. L’idée était alors d’avoir un forum regroupant les principaux pays développés et en développement pour traiter des questions financières internationales, mais aussi dans le but d’échanger sur les grands enjeux de l’économie mondiale. Depuis, le regroupement s’est réuni chaque année, mais deux changements majeurs sont intervenus depuis la fin 2008. D’abord, le G20 s’est dédoublé, avec d’un côté le G20 politique des chefs d’État et de gouvernement et, de l’autre, le G20 financier des ministres des Finances et des gouverneurs de banques centrales, lequel voit d’ailleurs son autorité accrue. Ensuite, l’habitude a commencé à être prise de tenir des réunions sur une base semi-annuelle plutôt qu’annuelle, ce qui permet un meilleur suivi des dossiers et des plans d’action.

Le G20 est composé de 19 pays (Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, le Mexique, le Royaume-Uni, Russie et Turquie) et de l’Union européenne (UE). Sont également présents le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) et le président de la Banque mondiale lors des rencontres du G20.

La prochaine réunion du G20 aura lieu en novembre 2010 et la Corée du Sud en sera le pays hôte.

Sites officiels

Ressources documentaires

Textes essentiels du CEIM

Textes utiles

Organisations internationales : sites et rapports

Sites de think tanks

Sites d’ONG

Partager sur :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin