> > >

Colloque Cent ans de révolution : ruptures et continuités au Mexique

Du 11 au 13 octobre 2010


11-13 octobre, Pavillon Athanase-David, salle D-R200

Organisé par la Chaire Nycole-Turmel sur les espaces publiques et l’innovation politique

Le centenaire de la Révolution mexicaine, qui sera célébré le 20 novembre 2010, est une invitation à réfléchir sur un régime politique exceptionnel par les circonstances de sa naissance, sa longévité, sa stabilité, sa souplesse, ainsi que par ses transformations récentes. Quel bilan peut-on établir un siècle après l’éclatement de ce processus qui a secoué le monde et qui a marqué à jamais l’imaginaire politique et social latino-américain ? Cet anniversaire offre l’occasion d’entamer un dialogue en français entre chercheurs de divers horizons géographiques et disciplinaires autour d’un pays dont chacun des éléments a été étudié en profondeur mais dont la mise générale en perspective fait souvent défaut. Il ne s’agit pas pour nous d’étudier strictement la période révolutionnaire, mais plutôt d’envisager l’ensemble des rapports entre l’État et la société au Mexique, tels qu’ils émergèrent du conflit et qu’ils évoluèrent par la suite, ainsi que les effets de cette Révolution sur le monde. Nos buts sont de dégager et d’analyser les continuités et les ruptures survenues au cours des cent dernières années.

En plus de deux grandes conférences, nous avons identifié six axes de réflexion à être abordés lors du colloque, allant du régime et institutions de la Révolution mexicaine à son influence dans le monde, en passant par ses dimensions économiques et sociales ainsi que ses conséquences sur la gouvernance territoriale du Mexique. Nous aborderons aussi les mutations récentes de la société mexicaine et les aléas de la transition démocratique au pays.

Tous les événements du colloque, qui incluent aussi une exposition artistique et un cycle de cinéma, seront ouverts au public, que nous espérons sera composé surtout des nombreux étudiants et professeurs intéressés par la politique latino-américaine aux universités montréalaises, mais aussi des membres de la communauté intéressés par le devenir du Mexique. Le colloque est organisé par la Chaire Nycole-Turmel sur les espaces publiques et l’innovation politique et parrainé par le département de science politique de l’UQAM. 

Vous trouverez la programmation dans le document joint.

Partager sur :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation.

Abonnez-vous au bulletin