> > > >

Indice de découvrabilité | FRQSC - MCC

Création d’un indice de découvrabilité de l’offre culturelle québécoise sur les plateformes transnationales d’écoute et d’accès en ligne

Création d’un indice de découvrabilité de l’offre culturelle québécoise sur les plateformes transnationales d’écoute et d’accès en ligne (PNEL).


La recherche Mesure de la découvrabilité des produits musicaux et audiovisuels québécois sur les plateformes numériques a conceptualisé et documenté un problème important de découvrabilité des produits culturels du Québec sur les plateformes transnationales.

Si ces dernières peuvent théoriquement être des vecteurs de rayonnement culturel, notre analyse montre plutôt que, depuis 2018, les produits musicaux et audiovisuels québécois sur les GANAS (Google, Apple, Netflix, Amazon, Spotify) font face à d’importants problèmes de découvrabilité car il existe des barrières limitant tant leur présence, que leur visibilité et leur recommandation. Notre indice de découvrabilité permet de l’affirmer sur la base d’indicateurs quantitatifs et d’une analyse qualitative des modèles d’affaires et des barrières à la découvrabilité. Si les listes étudiées de nouveautés musicales du Québec sont présentes dans une grande proportion sur les plateformes, elles ne sont que peu visibles et très peu recommandées. La situation est pire lorsqu’il ne s’agit pas de nouveautés, même lorsqu’il s’agit de musique à succès, alors que la présence chute radicalement.

La mesure de la découvrabilité des produits de l’audiovisuel fait apparaître une situation alarmante avec une très faible présence de contenus ce qui, en retour, explique que les algorithmes ne peuvent favoriser leur visibilité découlant de la curation ou de la recommandation algorithmiques. En l’absence de données sur la consommation en ligne, le développement d’un indice de découvrabilité est un instrument puissant pouvant avoir des retombées significatives sur l’efficacité des pratiques culturelles ainsi que des politiques et réglementations en matière de culture.

Chercheure : Michèle Rioux (CHU), science politique, Université du Québec à Montréal, Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation, Laboratoire de recherche sur les transformations des industries culturelles à l’ère du commerce électronique.

Nom des cochercheurs, des chercheurs collaborateurs et leurs établissements respectifs : Hafedh Mili (CHU), Informatique UQAM et Diane-Gabrielle Tremblay (CHU), TELUQ.

Nom des partenaires du milieu impliqués dans la réalisation du projet.

Réguliers : Dominique Jutras, OCCQ (COP), Solange Drouin, ADISQ (COP)

Autres : Jean-Robert Bisaillon, Iconoclaste MetaD (COP), Geneviève Côté, SOCAN (COP), Jérôme Payette, APEM (COP) Établissement gestionnaire de la subvention : Université du Québec à Montréal

Titre du projet : Mesure de la découvrabilité des produits musicaux et audiovisuels québécois sur les plateformes numériques.

Numéro du projet : 2018 CN-211479 7

Titre de l’action concertée : Programme de recherche sur la culture et le numérique Partenaires de l’action concertée : Hélène Messier (AQPM)
Fonds de recherche société et culture du Québec

Ministère de la culture et des communications du Québec Plan culturel numérique du Québec
Partager sur :

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin